Le tabac (c'est tabou...).

En résumé, en France: 54 milliards de cigarettes vendues par an (environ 2.7 milliards de paquets, soit 13.5 milliards d’euros). 10 milliards d’euros (soit à peu près autant que ce que rapportent les taxes sur le tabac) sont engloutis en campagnes de prévention et dépenses de "santé" (maladie pour être clair). 66000 morts par an, pour 15 millions de fumeurs. Environ 4000 produits chimiques ont été retrouvés dans la cigarette: acétone (dissolvant), ammoniac (détergent), méthanol (carburant pour fusée), toluène (solvant industriel), naphtaline (antimite), arsenic (poison violent), BBT (insecticide), des goudrons, et j’en passe. Pas étonnant que cette merde tue.
Contrairement à ce que la plupart des gens croient, la nicotine n’est pas dangereuse, par contre, c’est elle l’objet de la dépendance. Elle arrive sous forme gazeuse dans les poumouns, et en quelques secondes fait l’effet d’un "shoot" au niveau du cerveau, qui associe donc cigarette et plaisir. Pour aggraver l’addiction, l’ajout d’ammoniac permet de faciliter l’absorption de cette même nicotine.
Evidemment, il faut bien remplacer les 66000 pigeons qui crèvent tous les ans, sinon ça deviendrait moins rentable. Hors, nous avons la chance d’avoir une législation vaguement potable dans le domaine de la pub concernant le tabac. Les pubs sont interdites, du coup, ces pauvres petits industriels sont "forcés" de se creuser pour trouver les moyens de contourner les lois.
Il est avéré que certains (tous?) fabricants organisent une partie de la contrebande de cigarettes, d’autres "achètent" des acteurs pour qu’ils apparaissent dans leurs films comme fumeurs, des experts sont engagés pour semer le flou, des campagnes de communication sont lancées pour faire douter la communauté scientifique, des résultats d’études sont arrangés, certains partis politiques sont même financés par ces industriels ! Sans parler des campagnes de communication sensées ne pas pousser les jeunes à fumer (principal vivier, ils ont (pour l’instant) de nombreuses années devant eux pour fumer...), dont l’effet est tendancieux, voire même limite contreproductif.
Notons qu’une loi anti-tabac est entrée en vigueur depuis février 2007. Interdiction de fumer dans les lieux tels: entreprises, administrations, établissements scolaires, établissements de santé. En 2008 cela s’appliquera aussi aux cafés, hôtels, restaurants, discothèques. En fonction, les fumeurs auront soit une pièce spéciale où fumer (sans prestation de service) ou bien devront se rendre à l’extérieur pour être en toute légalité.
Bref, c’était un petit coup de gueule pour rappeller qu’on se fout bien de nos poires. Ca change...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/86

Haut de page