Un régime spécial, spécial.

En ces temps troublés par les vilains grévistes (bouh, vous n’avez pas honte de tirer la croissance vers le bas plutôt que de renoncer sagement à vos acquis ?), il est un régime spécial qui, lui, semble devoir rester encore un (très?) long moment pour le moins...spécial.
Il s’agit du régime de nos (chers aussi) députés. Pendant les quinze premières années de mandat, les cotisations valent double. 15 étant égal à 30, ajoutez 7.5 pour faire 37.5, et hop, 22 ans et demi de boulot, c’est la quille !
Forcément, avec un mode de fonctionnement aussi réaliste et aussi bien supérieurement pensé, la caisse des députés est archi dans le rouge. Il faut réformer ! Notre (super cher) Président l’a dit. Comment ça ? Ce n’est pas prévu ? Cela ne coûte que dans les 38 millions par an au contribuable, c’est négligeable, par rapport aux milliards avec lesquels ils font plus ou moins n’importe quoi...
Dire qu’après la classe politique ne comprend décidément pas pourquoi le citoyen ne prête plus attention à la politique. S’ils arrêtaient un peu de penser à leur pomme plutôt qu’à la nation et au peuple...Heureusement tous ne sont pas comme ça (ou plutôt, j’ai encore ce fol espoir). En attendant, ne serrez surtout pas les fesses, cela fera encore plus mal. Soyez patients, c’est n’est que le début.
Plus d’infos .

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/11

Haut de page