LOPSI 2

Loi d’Orientation et de Programmation pour la Sécurité Intérieure. Ca ne veut pas dire grand chose, c’est flou à souhait, et interprétable comme on le veut. Très politico-politique, au final. Que contient donc ce projet de loi ?
Il veut légitimer l’utilisation de dispositifs techniques permettant la surveillance d’un ordinateur à l’insu de l’utilisateur, dans la cadre d’enquêtes sur la délinquance organisée. Ce qui veut dire que les forces de police auraient le droit d’être de véritables pirates, de s’introduire dans les réseaux et ordinateurs de personnes soupconnées de délinquance organisée, et d’y installer ce qui leur semblera bon (chevaux de troie, enregistreur des frappes au clavier...). Soupcons, présomption d’innocence, droit à la vie privée, mélange des genres hautement impressionnant, et extrêmement prometteur (sic).

Pour clore ceci, qui finira très probablement sous une procédure d’urgence (le 49.3 commencait à faire un peu trop réchauffé comme technique), je rajouterais: Sarkozy, Bruni, pour mieux faire oublier Kadhafi ? A moins que quelque de pourri doive passer en catimini ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/25

Haut de page