Rions un peu (1)

En ces temps troublés, la crise, les hold-up planétaire, la moralisation du capitalisme, bref ce grand n’importe quoi, rions un peu avec MySQL. Dixit un article de 01net, Robin Schumacher de MySQL affirme que "notre base de données corrige les mauvaises requêtes".
Ce qui veut dire en réalité ?

  1. Il y’a (enfin) un explain analyze pour voir comment le SGBD éxécute une requête. Pardon, un "query analyzer".
  2. Cette fonctionnalité n’est disponible que dans certaines versions payantes.
  3. Dans la foulée en parlant de la version 5.1 a venir, on apprend que ce logiciel sera accompagné d’un moteur transactionnel. On croirait Microsoft en train de se présenter leurs découvertes de choses qui existent depuis 20 ans.
  4. Je termine sur le fait que le serveur ne corrige en aucun cas les requêtes, Mais bel et bien la personne qui s’occupe des requêtes. Faut-il jeter la pierre à M. Schumacher ou à 01net qui semble le citer ?

Bref, le marketing, ca me gave, si vous n’aviez pas remarqué. Et si vous voulez une base de données libre, multi plate-formes, et digne de ce nom (transactionnelle, avec triggers, tablespace, pl/sql etc), jetez un oeil du côté de PostgreSQL (fr) ou encore ici en anglais.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/30

Haut de page