Jean-Marie, Bruno et Carl

En 1998, le départ de Bruno Mégret, numéro 2 du FN pour fonder le MNR laisse un vide.
La "lepénisation" du discours de notre actuel Président a laissé le FN exangue. Les neuneus congénitaux qui votaient Jean-Marie se sont, fort logiquement, fait enfumer par les beaux discours du vainqueur lors des dernières présidentielles. Par la suite, il ne sont pas revenus au bercail, ce qui est logique, puisque certaines actions gouvernementales sentaient l’extrême droite à plein nez. Pour vous rafraichir les idées, les centres de rétention, le changement des régles européennes en matière de renvoi des clandestins, la chasse aux clandestins...
C’est maintenant au tour de Carl Lang, cadre historique du FN de quitter le parti. Les rats quittent le paquebot avant le naufrage (pardon:)). Et ce n’est pas la proche retraite de Jean-Marie qui arrangera les choses. Ni sa fille. Enfin une bonne nouvelle \o/

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/47

Haut de page