Europe, produits bio et OGM

Et voilà ! Le label "bio" européen autorise la présence jusqu’à 0.9% d’OGM sans qu’il en soit fait mention.
Paraitrait-il que cette présence serait "fortuite ou inévitable". Forcément, puisque l’on sait depuis un certain temps déjà que la pollenisation (entre autres) transporte les gènes sur des kilomètres. Ce qui implique que l’autorisation des tests de cultures OGM en plein air allait forcément permettre de contaminer le reste du territoire, et par conséquent le monde entier. Sans, bien sûr, que les conséquences à long terme de ces organismes modifiés soient connues.
Les soit-disant tests scientifiques faits par et pour les entreprises qui fabriquent ces horreurs, leur lobbying intensif, l’interdiction de mener des études indépendantes sous des prétextes boiteux de propriété intellectuelle ont donc fini par vaincre le bon sens. Laissons-les donc se remplir les poches, on verra bien ce qu’il adviendra. Pauvres de nous.
Plus de détails ici. J’oubliais, nos chers technocrates européens ont aussi autorisé l’utilisation de pesticides pour les cultures bio. Au secours !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/80

Haut de page