Bépo, la disposition de clavier francophone ergonomique et libre

Cela fait un moment que rien n’avait bougé par ici. Aussi, comme il se trouve que cela fait un an que je m’y suis mis (au bépo), il est temps que je vous fasse un retour d’utilisation.
Quelques points à savoir sur nos claviers:

  • La disposition azerty (celle que vous avez fort probablement sous vos doigts à longueur de temps) est un dérivé de la disposition qwerty, qui fût inventée peu ou prou en 1868, et dont le placement des touches est fait pour compenser les faiblesses des premières machines à écrire. Là où il était question de frappe à deux doigts, et de marteaux qui s’emmêlent…
  • Quant à l’existence des touches décalées, cela est dû tout simplement aux contraintes mécaniques, car il fallait bien que la frappe d’une touche actionne un mécanisme qui fera que la lettre tapée soit imprimée sur la feuille.
  • Ne sous-estimez pas le temps que vous passez sur un clavier, il est bien plus important que vous ne le croyez !

Où en est-on 140 ans plus tard ?
Nul part ou presque ! on tape toujours sur cette disposition vieillotte. Et on nous refile toujours des claviers décalés alors que plus rien ne le justifie. Et pourquoi cela ? Parce que l’être humain se complait dans ses habitudes, peu importe qu’elles soient mauvaises.
Mauvaises, mais pourquoi, au fait ?
Primo, l’azerty ne vaut guère mieux qu’une disposition aléatoire des touches. Regardez un peu la répartion de la frappe, lors de la saisie de texte en français:

La rangée entourée est celle dite de repos, là où vos doigts se placent par défaut. La séparation verticale indique la répartition du nombre de frappes entre chaque main. Enfin, les pourcentages indiqués donnent le nombre de frappe par rangée. L’azerty n’est pas joli-joli, n’est-ce pas ?
Allons-y maintenant pour le « oui mais, je vais bien assez vite en azerty, pourquoi m’embêterais-je à changer ? L’azerty est partout ! »

  • Aller vite, vous êtes sûr ? faites donc quelques essais sur ce testeur, qui vous fournira qui plus est quelques statistiques intéressantes.
  • Ayez ensuite une petite pensée logique. Si les touches sont disposées n’importe comment, vos doigts « dansent » donc beaucoup plus sur le clavier que si elles étaient disposées statistiquement. Et qu’est-ce que ça peut donner au bout de 30 ans de pratique ?

Et pour finir, puisqu’un dessin vaut plus qu’on long discours, voici mon évolution quand je suis passé au bépo. 750 tests environ. Alors, oui, au début, c’est un peu dur, mais au final, comment pourrais-je regretter ? D’autant plus que c’est après avoir goûté au bépo qu’on se rend vraiment compte à quel point l’azerty est pénible, et au final, le bépo, c’est reposant.
Explication rapide du graphique: mpm signifie mots par minute, erreur le nombre de fautes de frappe sur un texte de 500 caractères. Les traits horizontaux sont mon niveau en azerty avant de passer en bépo. évolution bépo
Enfin, une petite vidéo où le même texte est tapé en bépo et en azerty. Toujours pas convaincus ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/83

Haut de page