Ayez confiance en la justice (américaine)

Au pays des avocats un juge vient de prendre une décision fort « sympathique ». La console de Sony©®™, la PlayStation©®™ 3, était vendue à l’époque avec (entre autre) l’argument « Other OS », stipulant que l’on pouvait installer une distribution GNU/Linux sur la console, pour l’utiliser à autre chose que pour jouer. Et un beau jour, paf, pour corriger une faille de sécurité, Sony©®™ met à jour sa console et supprime la possibilité d’installer ce fameux autre système d’exploitation (ça fait très Microsoft©®™ comme technique, vous ne trouvez pas ?).
Et ce qui devait arriver arriva. Un priutilisateur de la console dépose plainte. Plainte qui se transforme en « class action », regroupant moults escbraves gens ayant vidé leur porte-monnaie pour Sony©®™.
Un juge vient de débouter la plainte. Car quand on achète la console, on accepte la licence d’utilisation, qui stipule que des fonctionnalités peuvent être ajoutées…ou retirées (!)
Je vous laisse seul juge de la pertinence l’éthique la morale d’autoriser de telles conditions d’utilisation. Bien sûr, vous pouvez aussi vous poser des questions sur le fonctionnement du cerveau des gens qui ont acheté ce matériel, lu et accepté les dites-conditions. Et si en plus ils ne l’ont pas lu, alors là (certes, c’est long, pénible et souvent un peu imb difficile à comprendre, mais cela ne devrait-il pas vous avoir mis la puce à l’oreille ?), on ne peut plus rien pour eux !
Néanmoins, le plaignant original devrait faire appel, en espérant qu’un juge un peu plus éclairé finisse par se rendre compte que certes la loi est la loi, mais qu’il faut savoir corriger les dérives de nos (très) chères sociétés capitalistes…

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/72

Haut de page