ARCEP

Ou encore autorité de régulation des communications électroniques et des postes, ex ART (autorité de régulation des télécommunications). Bref, cette autorité, sensée réguler tout le côté haute technologie des communications (mobiles, internet) change de président.
L’ancien, Paul Champsaur, était, parait-il pro-Free. Société, qui, rappellons-le, demande la 4ième licence 3ième génération depuis un moment, et promeut le "multifibre" (fibre 100% dédiée à l’abonné, contrairement à SFR et Orange qui amènent une fibre dans un bâtiment, et la "tronçonne" pour chaque abonné).
Bref, comme on peut le constater, avec un ex-président pro-Free, nous avons un oligopole en ce qui concerne internet et la téléphonie mobile, des tarifs élevés (pour la téléphonie), et un déploiement de la Fibre tournant plus qu’au ralenti. Une France qui court droit vers une domination technologique sans précédent, donc. Histoire d’améliorer tout ceci, notre (super) cher Président a nommé Jean-Claude Mallet pour prendre la suite. Et quelles sont les tendances de ce monsieur ?
Il serait "un patriote, plus soucieux de soutenir les champions nationaux que de doper la concurrence", dixit Didier Lombard, président de France Télécom/Orange. Ce qui veut dire, favoriser FT/Orange, donc s’asseoir sur la concurrence, et tant pis pour nos porte-monnaies. Ah, c’est beau la concurrence pure et parfaite, le capitalisme éthique. Cela me rappelle certaines mesures favorisant les plus riches...
Ce nouveau Président sera en poste pendant 5 ans, et son mandat est irrévocable et non renouvelable. Dommage qu’il n’en soit pas de même (pour le non-renouvelable) pour d’autres présidents...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.quelquesmots.fr/dotclear/index.php?trackback/43

Haut de page